Histoire de Chiang Mai

Fondée en 1296 par trois rois ayant fait une alliance : Mengrai (roi du Lanna), Ramkhamhaeng (roi de Sukhothaï) et Muang (roi de Phayao), elle succéda à Chiang Rai comme capitale du Royaume de Lanna. Lanna peut se traduire par « Millions de Rizières »
Chiang Mai signifie « ville nouvelle ». Elle possède une longue histoire à part entière qui a contribué à la préservation de son identité culturelle.

État tampon entre le royaume d’Ayutthaya et la Birmanie, le Royaume de Lanna fut très souvent victime des assauts de l’un ou de l’autre. En 1558, les Birmans réussirent à prendre Chiang Mai, qui restera deux siècles sous leur domination, à l’exception de deux brèves périodes au tournant du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle.

En 1774, le roi Taksin reprend Chiang Mai, qui passe alors sous influence siamoise (Siam : ancien nom de la Thaïlande), puis en 1892, elle est finalement annexée par le royaume de Siam.