Questions de santé pour la Thaïlande

Assurance santé

Vérifiez auprès de votre assurance santé et de votre mutuelle si vous êtes assuré pour votre voyage. Ce n’est pas obligatoire, mais en cas de problème ou d’accident vous ne devrez compter que sur vous.

Les hôpitaux sont relativement peu chers mais en cas d’hospitalisation prolongée vous serez bien content d’être assuré.

Vaccinations

Aucune vaccination n’est obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe, cependant il est fort conseillé d’être à jour des vaccins dits « universels ».

Bien que non obligatoire ces vaccins sont indispensables : Hépatite A et typhoïde.

Non indispensables mais fortement conseillés : Diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite B.

Pour les longs séjours ou ruraux : Rage et encéphalite japonaise.

Les moustiques

Le plus gros point négatif de la Thaïlande est la présence permanente de moustiques. Oubliez tout ce que vous savez sur les moustiques français, ici ils sont énorme et dangereux. Si vous ne vous protégez pas vous risqueriez d’attraper la dengue ou le paludisme (malaria).

Pensez à acheter un bon anti moustique avant de partir tel que « Cinq sur Cinq » trouvable facilement dans les pharmacie françaises.

Sur place vous trouverez également de très bons anti-moustiques. Achetez les en pharmacie, vous aurez plus de chance qu’ils soient efficaces. Oubliez les anti-moustiques à base de plantes ou de fleurs, le parfum n’a jamais empêché un moustique de piquer.

Si vous voyagez en dehors des villes, aspergez vous abondamment, mieux vaut perdre 10 euros en anti-moustique que de gagner une maladie grave.

L'eau du robinet

Ne buvez pas l’eau du robinet, vous seriez malade.
Lire attentivement la page sur la politesse et le savoir-vivre.

Les maladies sexuellement transmissibles

En cas de rapport sexuel utilisez impérativement des préservatifs, plusieurs centaine de milliers de personnes vivent avec le virus du SIDA en Thaïlande.